• Yanik Comeau

Théâtre: «Les Erotisseries : Essais érotiques consensuels» à Espace Libre: Corps à cœurs

par Yanik Comeau (Comunik Média)

Depuis 2005, les Productions Carmagnole proposent régulièrement de nouvelles moutures de leurs Érotisseries, une soirée de cirque érotique qui veut s’éloigner du cabaret et célébrer le corps décomplexé qui accueille le plaisir charnel dans le consentement mais sans demander pardon. L’édition 2022, dont a été témoin mardi le néophyte qui vous écrit présentement, coupe le souffle tant par les prouesses circassiennes des interprètes que par l’audace de leurs touchers, de leur sensualité, de leur générosité et de la simplicité avec laquelle ils partagent fantasmes et explorations.



On s’entend que si tout ça se faisait dans l’intimité, personne ne s’en formaliserait. L’audace s’inscrit dans le partage avec un public qui, lui aussi, doit accepter que ses yeux et tous ses sens soient stimulés alors qu’il n’est plus seul dans le noir devant un écran à la maison. Il est entouré d’autres témoins dont certains deviendront même des participants parce que Carmagnole aime à inviter le public à participer, à s’impliquer dans ses spectacles.



Le tout s’ouvre sur un subtil numéro d’équilibre pendant lequel les jambes d’une artiste se tenant sur la tête s’ouvriront lentement sur une fleur qui émerge de son sexe. La table est mise. Dans un deuxième numéro, une artiste jouera littéralement avec le feu, manipulant des flammes qui courront sur ses bras, sur ses jambes, qu’elle avalera (bien sûr!) et qui couperont le souffle (on y revient). Au fil de la soirée, des éléments de décors entreront et sortiront de scène, appareils acrobatiques, pole de danse, câbles apparaitront et disparaitront sans jamais de temps morts puisque de savoureuses transitions coquines et audacieuses amènent le regard du spectateur ailleurs pour l’occuper, le divertir, l’émoustiller (? peut-être? sans doute!) en attendant la prochaine pièce de résistance.



Tant de formes d’érotisme sont explorées avec un abandon qui touche, tant au sens propre que figuré. On pousse l’expérimentation jusqu’à inviter une spectatrice volontaire à venir créer un numéro avec une interprète, numéro pendant lequel, après avoir discuté des conventions, des limites, des contraintes consensuelles de chacune, on s’en donnera à coeur joie avec une passion qui se terminera par la spectatrice qui, retournant à son siège, lancera «je le recommande à tout le monde». Encore une fois, le souffle du spectateur est aussi court que celui de celle qui vient de faire des prouesses acrobatiques.



Dans un autre numéro auquel le public participe, les interprètes inviteront des spectateurs à venir fêter le faux anniversaire de naissance de l'un d'eux avec chapeaux de fête, chant, danse et gâteau à l’appui. Vrai gâteau, vrai glaçage, vrai corps qui se vautrera dans le dessert qui deviendra vrai cadeau pour le fêté.



Le feu reviendra dans le spectacle, l’eau fera son apparition, l’air sera présent dans la simulation d’apesanteur. La lumière et la marionnette participeront à explorer la sensualité aussi. Le BDSM sera présent, encore avec l’aide de spectateurs consentants. Catherine Desjardins-Béland, Éliane Bonin, Marie-Christine Simoneau et leurs tout aussi sympathiques artistes invités se donneront tout entiers, toutes entières et les spectateurs – peu importe leur niveau d’ouverture ou de résistance à une telle proposition – sortiront de ce spectacle, peut-être, avec le désir d’explorer avec un peu moins de culpabilité le plaisir que peu leur procurer leur enveloppe charnelle. C’est du moins ce que semblait souhaiter Éliane Bonin dans un monologue cri du cœur que l’on reçoit comme une douce douche de «oui».



AVERTISSEMENT: Nudité intégrale et effets sonores pouvant surprendre. Pour un public adulte (18 ans et +), averti et consentant.



Les Érotisseries: Essais érotiques consensuels

Création et interprétation: Catherine Desjardins-Béland, Éliane Bonin, Marie-Christine Simoneau et artistes invité.e.s

Conseillers artistiques: Mathieu Riel et Stéphane Crête

Conception de lumière et direction technique: Gabrielle Garant

Sonorisation et créations sonores: David Babin

Direction de production et régie: Marie-Jade Lemonde

Production: Les Productions Carmagnole en codiffusion avec Espace Libre

Du 3 au 21 mai 2022 (1h45 sans entracte)

Mardi au samedi à 20h, jeudi à 19h

Espace Libre, 1945, rue Fullum, Montréal

Réservations: 514-521-4191

Informations: https://espacelibre.qc.ca/evenement/les-erotisseries/

Photos: Hugo Saint-Laurent

20 vues0 commentaire