• Yanik Comeau

Théâtre: La saison 2022-2023 de La Bordée sous le signe du vertige

par Yanik Comeau (Comunik Média)

En même temps que le Théâtre du Nouveau Monde dévoilait sa programmation à Montréal, le Théâtre La Bordée de Québec y allait de son lancement de saison 2022-2023 devant public pour la première fois en trois ans. Ainsi, ce sont cinq créations, trois spectacles en accueil, trois 5 à 7 et deux webdiffusions qui seront offerts dans le cadre de cette 46e saison du théâtre institutionnel fondé par les Jean-Jacqui Boutet, Pierrette Robitaille, Claude Binet, Ginette Guay, Johanne Émond, Gaston Hubert et Jacques Girard.



Comme la majorité des théâtres de chez nous, La Bordée récupérera des spectacles qui auront été reportés ou bousculés par les fermetures pandémiques. Ainsi, La Paix des femmes, qui aurait dû être présenté en janvier dernier, ouvrirs finalement la saison 2022-2023 à partir du 13 septembre. Cette pièce, écrite et mise en scène par Véronique Côté, mettra en vedette Anne-Marie Olivier, Claudiane Ruelland, Nathalie Séguin, Joëlle Bourdon, Catherine-Oksana Desjardins, Carolanne Foucher, Jean-Philippe Côté et Nicolas Létourneau.


Du 25 octobre au 19 novembre, Émile Proulx-Cloutier, qui vient de terminer son Pas perdus, documentaire scénique avec Anaïs Barbeau-Lavalette au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, proposera une nouvelle création documentaire, Grosse-Île, 1847 (dans les mots de ceux qui l’ont vécu).


La Bordée accueillera ensuite une pièce de Simon Boudreault qu’on a pu voir à La Licorne juste avant les Fêtes cette saison, Je suis un produit, qui traite de marketing avec un humour grinçant.



Après les Fêtes, La Bordée présentera Les Glaces, une pièce de Rébecca Déraspe, écrite pendant sa résidence d’écriture à La Licorne et mise en scène par Maryse Lapierre. Dans cette pièce traitant entre autres du mouvement #metoo, on retrouvera sur scène Daniel Gadouas, Debbie Lynch-White, Anna Beaupré-Moulounda, Éléonore Loiselle (qui reprend justement ces jours-ci Ceux qui se sont évaporés de la même Rébecca Déraspe sur la scène du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui), Olivier Normand, Christian Michaud, Marine Johnson et Valérie Laroche.


Ensuite, la pièce Corps titan (titre de survie), texte percutant d’Audrey Talbot créé sur la scène de la Salle Michelle-Rossignol du CTDA au printemps 2021 et reprise l’automne dernier, se faufilera dans la programmation de La Bordée pour une seule semaine, du 7 au 11 février.


Viendront ensuite une série de représentations de Gaz Bar Blues, l’adaptation du film de Louis Bélanger par le codirecteur de Duceppe David Laurin. La mise en scène sera signée par Édith Patenaude qui vient de terminer L’Ennemi du peuple au TNM (production qui déménage au Trident dans quelques jours) et dont le Pétrole de François Archambault prend l’affiche chez Duceppe cette semaine. On devine que Gaz Bar Blues, mettant en vedette Martin Drainville, fera aussi partie de la programmation de Duceppe qui sera dévoilée le 21 avril.


Parlant de Duceppe, la compagnie montréalaise avait accueilli le théâtre documentaire Tout inclus de François Grisé l’automne dernier et voilà que La Bordée permettra au public de la Vieille-Capitale de le voir ou le revoir puisqu’il y sera présenté du 28 mars au 8 avril. Cette excellente pièce met en scène Jean-François Gaudet, Marie Cantin, Marie-Ginette Guay et l’auteur-comédien.



La saison se terminera sur une nouvelle création d’Isabelle Hubert et Marie-Josée Bastien qui arriveront avec 34B, une pièce qui suit six générations de femmes qui ont travaillé à la Dominion Corset.


En format 5 à 7 – des pièces d’une soixantaine de minutes accompagnées d’un goûter et d’une consommation pour 23$ –, La Bordée proposera Manipuler avec soin de Carolanne Foucher par le Théâtre Bistouri du 29 août au 9 septembre, S’aimer ben paquetée, «une histoire jubilatoire» de Cristina Moscini du 28 novembre au 16 décembre et Chip Show, une enquête croustillante de Thomas Boudreault-Côté, Clémence Lavallée et Clara Vecchio en fin de saison (du 1er au 19 mai).


Enfin rappelons que la pièce Made in Beautiful (La Belle Province) d’Olivier Arteau, captée en webdiffusion, sera disponible du 3 octobre 2022 au 3 avril 2023 et que La Paix des femmes de Véronique Côté sera aussi filmée pour webdiffusion du 1er novembre 2022 au 1er février 2023.


Avec la pandémie qui «s’aplatit», La Bordée réinstaure la formule d’abonnements. Ceux-ci seront disponibles dès le 12 avril et les billets à l’unité pourront être achetés en ligne à partir du 11 juin.


Pour plus d’informations, on peut consulter www.bordee.qc.ca.

22 vues0 commentaire