• Yanik Comeau

Journal «BIENVENUE À BORD!» - 6 mars 2020

par Yanik Comeau (Comunik Média)


Hier soir, après avoir vu la merveilleuse pièce Ceux qui se sont évaporés de Rébecca Déraspe au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui, je me suis rendu au Métro Beaubien (ligne orange) pour écrire ma pièce qui se retrouvera dans le recueil Bienvenue à bord ! - 68 stations de métro, 68 courtes pièces pour enfants, adolescents et adultes. Je m'étais rendu plus tôt dans la journée à la station Beaubien pour une répétition de L'Abécédaire - Soirées comédie, station voisine d'où habite ma collègue de la troupe, Dominique Martel, mais je n'avais pas eu le temps d'écrire alors je m'étais dit que ce n'était que partie remise... de quelques heures!



photo Beaubien: Raph.Clem


En m'asseyant sur un de ces bancs métalliques aux dossiers «futuristes», je me suis mis à observer autour de moi, comme je fais toujours. Une adolescente est sortie du métro en tenant son téléphone à bout de bras, parlant vers l'écran. J'ai d'abord cru qu'elle parlait en FaceTime puis, j'ai réalisé qu'elle faisait une vidéo live. À quelques pas de là, un adolescent semblait attendre le métro avec ses immenses écouteurs sans fil sur les oreilles. Étrange. Il n'est pas monté dans le wagon. Puis, l'adolescente, qui ne regardait pas où elle allait parce qu'elle se filmait, a heurté le jeune homme. C'est comme ça que Thaïs et Yohan se sont rencontrés. Elle l'a interviewé pour sa vidéo... mais je ne pense vraiment pas qu'elle s'attendait à obtenir de telles réponses à ses questions sur ce qu'il pensait de la communauté LGBTQia2+ !


Puis, j'ai pris le métro vers Montmorency pour transférer à Jean-Talon et prendre la ligne bleue. À la station Acadie, je me suis arrêté pour écrire. Après avoir parcouru cette très belle station que je ne me rappelais pas vraiment avoir déjà arpentée, je me suis assis sur le quai Direction Snowdon où j'ai été touché par Bella, une itinérante saoule qui célébrait son anniversaire de naissance... seule... jusqu'à ce que Serge, agent de sécurité du métro, vienne lui demander de sortir... ou de prendre le métro. Leur échange m'a pris par surprise comme c'est souvent le cas quand je laisse parler mes personnages.



J'ai si hâte que vous puissiez lire ces pièces et rencontrer ces personnages vous aussi. Merci de me suivre dans cette grande aventure. #theatralites#bienvenueabord#metrodemontreal

0 vue0 commentaire
  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO