• Yanik Comeau

Journal «BIENVENUE À BORD!» - 2 janvier 2020

par Yanik Comeau (Comunik Média)


J'ai été très touché que quelques-uns d'entre vous me demandent ce qui advenait de mon projet Bienvenue à bord! - 68 stations de métro, 68 courtes pièces de théâtre pour enfants, adolescents et adultes avec l'arrivée de mon nouveau projet des Éphémérides du théâtre québécois. Hé bien, soyez sans crainte! Je ne l'ai vraiment pas abandonné. Au contraire !


Le 2 janvier, j'ai fait une incroyable journée d'écriture pendant laquelle je me suis arrêté dans pas moins de quatre stations de métro pour écrire. J'en suis donc à 28 courtes pièces écrites sur 68. Ces nouvelles qui se sont ajoutées le 2 janvier couvrent les stations Villa-Maria et Mont-Royal (ligne orange), Saint-Laurent (ligne verte) et Jean-Talon (lignes orange et bleue).



À la station Villa-Maria, j'ai rencontré trois adolescentes énervées au coeur d'une discussion animée à propos d'un certain François. Je les ai trouvées à la fois bizarres et superficielles, faussement woke... mais bon... qui suis-je pour les juger?



À la station Saint-Laurent, c'est une conversation empreinte de violence, de jalousie, de manipulation et d'intimidation à laquelle j'ai été témoin. En fait, mon imagination l'a poussée sans doute beaucoup plus loin que ce dont j'ai vraiment été témoin mais, clairement, la rupture entre Roxanne et Jennifer n'a pas été facile. J'ai été pris par surprise quand Roxanne est devenue encore plus menaçante que je ne l'aurais cru. Cette pièce m'a noué la gorge pendant que je l'écrivais.



En chemin vers la station Jean-Talon, je me remettais lentement des émotions fortes que m'avaient fait vivre Roxanne et Jennifer. Heureusement, ce qui m'attendait à la jonction des lignes bleue et orange était beaucoup plus léger. Un petit échange entre deux musiciens du métro qui divertissaient une dame agée heureuse de pouvoir bouger un peu sur deux styles musicaux bien différents. Ça a donné une pièce muette - ou plutôt musicale - toute en didascalies.



Je me suis ensuite remis en route vers le bas de la ville et j'ai décidé de m'arrêter dans une dernière station avant de rentrer à la maison. À Mont-Royal, j'ai fait la rencontre de Jean-Simon, un jeune homme troublé, délirant, peut-être même conspirationniste, qui attendait un appel d'extraterrestres. En relisant la pièce, je me suis rendu compte que j'avais peut-être été inconsciemment influencé par la chanson Un Trou dans les nuages de Michel Rivard. Jean-Simon a fait la rencontre de Kendji, un jeune homme atteint d'un TOC... même peut-être plus qu'un. J'ai créé un échange entre ces deux personnages riches... avant de rentrer chez moi.

J'ai vraiment très hâte de partager ces pièces avec vous et, croyez-moi, je n'abandonnerai jamais ce projet qui me stimule au plus haut point. Merci de continuer à me suivre, autant pour Bienvenue à bord! que dans les Éphémérides. Je ne peux pas vous dire à quel point ça m'encourage. Merci !

18 vues0 commentaire