• Yanik Comeau

Journal «BIENVENUE À BORD !» - 2 février 2020

Mis à jour : il y a 2 jours

QUATRE NOUVELLES PIÈCES POUR «BIENVENUE À BORD !»


par Yanik Comeau (Comunik Média)


Hier soir, dimanche, après avoir passé la journée à l'INIS comme comédien/modèle pour le microprogramme de direction photo en formation continue, je suis encore une fois parti à l'assaut des stations de métro de Montréal pour mon projet Bienvenue à bord! - 68 stations de métro, 68 courtes pièces de théâtre pour enfants, adolescents et adultes.


De Berri-UQAM, je me suis rendu à la station Henri-Bourassa (ligne orange) où, en descendant du train, mon coeur s'est brisé pour un jeune homme qui avait l'air épuisé et qui ne cessait de s'endormir sur un des petits bancs en métal du quai Direction Montmorency. Je me suis assis près de lui et, avec tous les bagages qu'il avait autour de lui, je me suis imaginé qu'il était parti de chez sa mère et que... cet autre jeune homme, que je voyais arriver en titubant, était son demi-frère plus vieux qui s'en venait le chercher. Ma plume s'est déchainée dans mon cahier. Puis, hasard des hasards, mon ami le comédien et auteur Mario Laframboise est descendu du train. Nous avons parlé. Beau moment. Qui dit qu'il n'y a pas de hasard? Deux auteurs qui s'efforcent d'écrire une pièce par jour pendant tout le mois de février. Souhaitez-nous de l'inspiration débordante!



Quand je me suis tourné, pendant ma conversation avec Mario, mon compagnon de siège, qui avait dormi là contre son bras, était disparu. Il avait été là pendant plus d'une heure ! Et je me suis surpris à espérer que son grand frère Jean-Félix soit venu le chercher pour vrai, le jeune Arnaud.



Ensuite, je me suis rendu à la Station D'Iberville (ligne bleue). C'est là que j'ai rencontré Solveig qui s'est assise près de moi pour manger sa salade pré-emballée avec sa fourchette en plastique qu'elle a sorties de son sac de plastique blanc. James est venu s'asseoir à côté d'elle avec un trio de malbouffe. Oh les jugements!


En revenant vers chez moi par les lignes bleue et orange pour commencer, je me suis arrêté à la Station Vendôme où Flavie et Bruno s'adonnaient à un jeu dangereux qui me faisait horriblement peur. J'ai décidé de raconter leur histoire.



Puis, je me suis arrêté à la station Lasalle où j'ai pu rencontrer trois étranges personnages qui m'ont inspiré une pièce absurde sous la mezzanine magnifique décorée par l'art de Peter Gnass.



Oh ce que j'ai hâte que vous puissiez vous procurer ces courtes pièces via notre site ! #bienvenueabord #coupsdetheatre #theatralites

5 vues0 commentaire
  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO