top of page
  • Photo du rédacteurYanik Comeau

Danse-théâtre: «Face-à-face» de Jérémie Niel: Les Nombrils

par Yanik Comeau (Comunik Média / ZoneCulture)


   Rien de plus intéressant que les making of, les œuvres – documentaires ou autres – qui nous permettent de découvrir les coulisses d’œuvres artistiques, le processus de création. Avec le face-à-face que Jérémie Niel et Catherine Gaudet proposent ces jours-ci à l’Agora de la danse en réunissant la grande chorégraphe et danseuse Louise Bédard et l’auteur, metteur en scène, comédien, nouveau directeur artistique d’Espace Libre Félix-Antoine Boutin, cofondateur de Créations Dans la chambre, on trépigne à l'idée de plonger au coeur de leur création. À l’instar du légendaire Tête à tête des regrettés Robert Gravel et Jean-Pierre Ronfard, Face-à-face se voulait un événement, une rencontre qui nous permettrait d’entrer dans les têtes, les cœurs, les âmes des créateurs réunis.




   L’argumentaire du spectacle se lit comme suit: «Face-à-face, c’est un concerto à huit mains, une divagation sur la quête de beauté et d’absolu, sur les mystères de la création scénique que partagent la danse et le théâtre. Jérémie Niel, Catherine Gaudet, Louise Bédard, Félix-Antoine Boutin, miroirs les uns des autres ; deux chorégraphes et deux metteurs en scène qui manient l’Art d’ausculter les ficelles et les fissures de chacune de leurs disciplines. Quelques pas sur les planches, une chorégraphie de langues, de sons et de respirations ; de parole en abstraction, les deux interprètes, Louise Bédard et Félix-Antoine Boutin, squattent l’espace, se contaminent, ironisent, se cherchent et cherchent une direction en même temps. La magie et la fragilité de chacun se révèlent d’autant plus lorsqu’on est propulsé, bousculé dans la posture et le monde de l’autre. Qui n’est pourtant pas si loin.»



   Malheureusement, malgré tout le respect que l’on ait pour les huit mains impliquées dans le processus et pour les grands artistes dont ces huit mains ne sont que les extrémités, ce Face-à-face s’avère une grande déception. D’abord, le «spectacle» commence par une mise en scène – on finit par être soulagé que ça en soit une – pendant laquelle on fait croire à un problème de micro alors Louise et Félix-Antoine s’adressent au public dans ce qui semble une intro avant que le son se rétablisse. Tout ça est très «malaisant» et Louise Bédard n’a pas la diction ou la projection pour qu’on l’entende jusqu’au fond de la salle. Elle joue très bien la nervosité, l’angoisse d’être un poisson hors de l’eau (elle a l’habitude de faire parler son corps devant un public, pas sa bouche) et Félix-Antoine semble obligé de la porter et paraît juste mal à l’aise. Après cette intro étrange, on a droit à quelques tableaux: des bouts de danse, une simulation de répétition/création de danse, des extraits de textes qui ne vont nulle part…


   Bref, après quatre-vingt-cinq minutes, malgré le charisme et l’affabilité (surtout de Félix-Antoine Boutin parce que Louise Bédard semble vraiment souffrir et avoir hâte que ce soit terminé) des interprètes, on sort de l’Espace Bleu en se disant: «Les effets d’éclairage étaient beaux avec la glace sèche, la conception sonore était vraiment fascinante… mais encore ?»


   Alors triste parce qu'on ’attendait cette rencontre depuis des mois et on en sort avec le désir d’oublier rapidement pour pouvoir apprécier les prochaines créations de Jérémie, Catherine, Louise et Félix-Antoine.




Face-à-face Création et mise en scène: Jérémie Niel Chorégraphies: Catherine Gaudet Assistance à la mise en scène: Ariane Lamarre Interprétation et soutien à la création: Louise Bédard et Félix-Antoine Boutin Lumières: Cédric Delorme-Bouchard Sonorisation: Jérôme Guilleaume Conception sonore: Jean-Sébastien Côté et Ariane Lamarre Costumes: Léonie Blanchet Direction technique: Rébecca Brouillard Régie: Anne Sara Gendron Compagnie: Pétrus Coproduction: Danse Cité Direction de production: Kevin Bergeron Agora de la danse – Edifice Wilder, Espace Bleu Du 31 janvier au 2 février 2024, 19h, 3 février 2024, 16h (durée: 85 minutes sans entracte) Information: https://agoradanse.com/evenement/face-a-face/

Comments


bottom of page