• Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO

  • Yanik Comeau

«All Flesh is Grass», une création collective de The Other Theatre: Le monde qu’il faut sauver

par Yanik Comeau (Comunik Média)

Rassemblant autour d’elle des chanteurs (le sublime Ensemble ALKEMIA dirigé par Jean-François Daignault), des acteurs, des danseurs et des acteurs/danseurs/chanteurs (dont Marie-Pierre Brienne issue du monde du théâtre musical), la directrice artistique de The Other Theatre, Stacey Christodoulou prend d’assaut le magnifique Espace Knox, ancienne église presbytérienne de Notre-Dame-de-Grâce, pour la création collective bilingue, mais surtout francophone, All Flesh is Grass.



Le spectacle qui émerge de cette recherche est une série de tableaux agréablement éclectiques et néanmoins reliés par quelques fils conducteurs dont la musique de Guillaume de Machaut (1300-1377) et celle de John Cage (1912-1992). C’est le sympathique nerd musical Jean-François Daignault, cofondateur de l’Ensemble ALKEMIA, qui entraînera le public, assis en cercle autour de l’arène de jeu, au cœur de l’église majestueuse mais chaude (malgré le froid précoce de novembre – habillez-vous chaudement si vous êtes frilleux.euse !), dans l’univers détendant et bienfaisant du chant grégorien. Dans un effort réussi de vulgarisation, l’érudit musical n’assommera pas mais fera juste ce qu’il faut pour saisir l’attention des convives tout en mettant en contexte.



Jumelant chant polyphonique, danse, théâtre, monologue, témoignages, All Flesh is Glass est un voyage poétique à travers les époques mais bien ancré dans la réalité pré-apocalyptique dans laquelle l’être humain über-consommateur a plongé la planète. Faisant appel à différents accessoires de façon très ingénieuse (balles, cordes et même des Post-Its !), la metteure en scène et ses artistes créateurs complices font non seulement un usage riche et dense de l’espace qui leur est offert mais de tous les talents – multiples – des participants. Même les spectateurs qui seront appelés à ajouter leurs voix à la polyphonie et leurs mains à la rétention des cordes. Il faut le vivre pour le comprendre !



La structure du spectacle est telle que jamais on ne s’ennuie une seconde. L’ingéniosité de la trame narrative – qui peut sembler inexistante par moments mais qui, au contraire, est savamment cousue sans fil qui dépasse – et la richesse de ce que chacun des interprètes apporte au spectacle en font un objet d’une belle valeur artistique. On se réjouit devant le mouvement de Dean Makarenko, la voix chaude et envoûtante de Frédérique Rodier, l’irrévérence de Marie-Pierre de Brienne, la cohésion de l’ensemble de cette distribution réunie de belle façon sous la direction fine et clairement un peu sorcière de la directrice artistique de The Other Theatre.



Pour chaque spectacle joyeusement linéaire (qui n’aime pas se faire raconter une histoire ?) auquel nous convient les théâtres plus traditionnels, il fait bon voir des œuvres un peu plus expérimentales, de se laisser porter par une vision moins conventionnelle, une série d’évocations riches qui ne sera néanmoins pas trop hermétique, qui nous permettra d’entrer, de se sentir chez soi.



All Flesh is Grass, création collective de The Other Theatre Mise en scène: Stacey Christodoulou Avec Jean-François Daignault, Ghislaine Deschambault, Dorothéa Ventura (ensemble ALKEMIA), Marie-Pierre de Brienne, Catherine Lavoie, Dean Makarenko et Frédérique Rodier Une production The Other Theatre Du 8 au 30 novembre 2019 (Durée: approx. 70 minutes) Espace Knox, 6215, avenue Godfrey, Notre-Dame-de-Grâce, Montréal Information : www.othertheatre.com Billetterie: https://www.eventbrite.ca/e/all-flesh-is-grass-spectacle-bilingue-tickets-74849969273

Photos: Maxime Côté