• Yanik Comeau

6 août

Dernière mise à jour : juil. 15

Théâtralités souligne deux naissances en ce 6 août. Célébrons notre théâtre avec fierté.


1910: Naissance de Rina Lasnier

Poétesse et dramaturge née à Saint-Grégoire, Rina Lasnier a reçu les prix Molson et Athanase-David, est membre fondatrice de l'Académie canadienne-française, grande officière de l'Ordre national du Québec et membre de la Société royale du Canada. Après ses études primaires au pensionnat de la Congrégation de Notre-Dame à Saint-Jean-sur-Richelieu, elle étudie pendant un an au couvent Palace Gate d'Exeter en Angleterre avec sa soeur Alda. En 1927, elle fréquente le Collège Marguerite-Bourgeoys de Montréal, mais doit s'en retirer l'année suivante pour cause de maladie. En 1930, elle étudie la littérature française et la littérature anglaise à l'Université de Montréal avant de se tourner vers la bibliothéconomie en 1939. C'est cette même année qu'elle publie sa première pièce de théâtre, Féerie indienne. Très attachée à sa région natale qu'elle quittera néanmoins en 1955 pour s'établir à Joliette (la bibliothèque intermunicipale de Joliette et de Saint-Charles-Borromée porte d'ailleurs maintenant son nom), en plus de publier ses premières œuvres aux Éditions du Richelieu et d'écrire des dizaines d’articles pour les journaux johannais Le Richelieu et Le Canada français, elle a aussi publié dans Les Carnets viatoriens, Le Devoir, Le Droit, Notre temps, le magazine Châtelaine et la revue littéraire Liberté, entre autres. Ses poèmes ont été recensés dans une multitude d'anthologies et publiés dans une multitude de revues littéraires du Québec, de l’Ontario, du Manitoba, de la France, des États-Unis et de Russie. Elle fait partie du quatuor de grands poètes québécois de sa génération que les critiques anglophones surnomment souvent «The Big Four», avec Anne Hébert, Saint-Denys Garneau et Alain Grandbois. Il existe un enregistrement de certains de ces poètes, fait à New York en 1958, qui se trouve maintenant dans les archives du Smithsonian à Washington. Les poèmes de Rina Lasnier ont aussi été traduits en anglais, en espagnol, en italien, en hongrois, en polonais et en russe. Au théâtre, elle écrira une pièce en hommage à la fondatrice de la Congrégation de Notre-Dame, Marguerite-Bourgeoys, Le Jeu de la voyagère, et plusieurs autres pièces souvent à caractère religieux et parfois commandées par des institutions d'enseignement ou des congrégations pour célébrer des événements historiques ou autres. Parmi les titres, soulignons Le Noël de Marie Félicie, Notre-Dame du Pain, Le Soleil noir et Notre mère, notre rose. C'est au début des années 1990 que la maladie commence à l’empêcher d’écrire. Elle se résout donc à cesser ses activités littéraires et élit domicile au Centre d’hébergement Georges-Phaneuf de Saint-Jean. Elle s'éteint le 9 mai 1997 à l'âge de 86 ans et repose au cimetière de Saint-Jean-sur-Richelieu. Le Fonds Rina-Lasnier est conservé au centre d'archives de Bibliothèque et Archives nationales du Québec à Montréal. Le Prix Rina-Lasnier a été créé en 2000 par l'Association des écrivains de la Montérégie.


1956: Naissance de Véronique Borboën

Native de Lonay, en Suisse, Véronique Borboën est considérée comme une référence dans le monde du costume au Québec. Elle-même conceptrice émérite formée en études françaises et histoire de l'art à l'Université de Montréal et en scénographie à l'École Nationale de Théâtre, elle fait un doctorat à l'UQÀM en étude et pratique des arts. Dans le Dictionnaire des artistes du théâtre québécois, Christian St-Pierre nous apprend qu'elle est «fréquemment sollicitée pour mettre sur pied des expositions, participer à des émissions et à des publications, ainsi que pour donner des cours et des conférences dans plusieurs institutions.» Sa vocation de pédagogue du costume, du théâtre et de l'histoire de l'art la prédestinait à être la directrice littéraire et rédactrice en chef des Cahiers du Théâtre Denise-Pelletier de 2001 à 2005. Elle sera enseignante à l'École Nationale de Théatre pendant 18 ans et directrice adjointe de la section scénographie pendant 11 ans. À partir du début des années 80, elle crée des costumes pour plusieurs théatres montréalais, travaillant avec Olivier Reichenbach (Phèdre de Racine et Les Liaisons dangereuses de Hampton au TNM, Don Giovanni à l'Opéra de Montréal), Alexandre Hausvater (Avant la retraite de Thomas Bernhard au Café de la Place, Je vous écris du Caire de Normand Chaurette au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui), Françoise Faucher (Le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux au Théâtre Denise-Pelletier et Un Mari idéal d'Oscar Wilde chez Duceppe), Robert Lepage (Apasionada ou La Caza azul de Sophie Faucher sur Frieda Khalo), Denise Filiatrault (Le Chandelier d'Alfred de Musset, Le Libertin d'Eric Emmanuel Schmitt et Les Palmes de M. Schutz pour Juste pour rire), André Brassard (Les Mains d'Edwige au moment de la naissance de Wajdi Mouawad au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui et La Double Inconstance de Marivaux au Trident à Québec) et Francine Alepin (Le Déclic du destin et Le Problème avec moi de Larry Tremblay, deux productions d'Omnibus). Bonne fête, Véronique!

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout